Musée archéologique

Les incontournables

Les trésors de nos ancêtres les Gabales

La borne milliaire

Saviez-vous que c’est grâce à la découverte de cette borne milliaire en 1828 que les fouilles archéologiques ont commencé ?

Cette grande colonne en pierre gravée fait partie des témoins exceptionnels de l’Empire Romain. Les bornes militaires servent à se repérer et s’orienter. Celle-ci fut trouvée à proximité d’un des axes routiers traversant la ville. Cependant
elle ne comporte aucune indication de distance. Serait-ce ainsi le point zéro ?

Il figure un texte gravé, une dédicace à l’empereur Postume, un empereur usurpateur gaulois du IIIe siècle (259-268).

Dimension :

La statue de Silvain-Sucellus

Rate témoin de la religion gauloise à Anderitum, cette statue en ronde bosse de 1.76m datée du IIe s. fut trouvée à proximité d’une domus. Le dieu gaulois Sucellus est associé à Sylvain. Dieu forestier, il est le protecteur des tonneliers et des travailleurs du bois. Sa facture, taillée dans de l’arkose (grès rouge local) lui confère un caractère unique, mélangeant des éléments propres à la statuaire romaine et gauloise.

Dans son dos, en bas-relief, sont représentés les outils du travail du bois.

dav

La main en bronze

Témoin de la religion ou bien d’une statue monumentale à Anderitum, A qui pouvait elle appartenir ?

Seule reste cette main en bronze, dotée d’une bague.

Dimension :

La mosaïque

La mosaïque aborde un motif géométrique en nid d’abeille, formé par l’agencement de tesselles (petits cubes de pierres) dans un mortier rose. Les formes hexagonales sont formées d’un mélange de chaux, de sable et de tessons de terre cuite, appelé le terrazzo.

Son décor est typique des mosaïques du Ier siècle.

Dimension :

Le peigne en buis

C’est lors d’un sondage réalisé dans le Triboulin que 5 000 fragments de bois sont mis au jour, exceptionnellement conservés dans la vase.

Parmi eux, une tablette d’écriture et un peigne en buis. Ce dernier possède encore une belle paire de dents !

La tablette d’écriture

La tablette d’écriture est utilisée couramment dans l’empire romain. Cette plaque de bois rectangulaire était recouverte d’une couche de cire qui permettait d’écrire grâce à un stylet. Ancêtre du crayon, le stylet était un outil long et fin, en os ou en métal.

La tablette d’écriture était souvent composée de deux parties, liées entre elles par des liens. Cela permettait de les refermer l’une sur l’autre et de protéger les inscriptions des frottements.

La bouilloire en fer

La bouilloire en fer à bec tréflé est placée directement sur le foyer pour faire chauffer son contenu. Lors de sa découverte, la bouilloire était prise dans une gangue de terre et le fer s’était oxydé.

Le travail des restaurateurs a permis de redécouvrir cette exceptionnelle bouilloire en fer !

Le chapiteau de Cybèle

Élément d’une colonne, ce chapiteau représente une divinité orientale, Cybèle, au milieu de la nature sauvage symbolisée par les lions.